L’éclaireuse

20180403_075008_optimized

 

Voilà la grande dernière.
Je l’emporte dans ma tête pour la journée. Ce soir je placerai deux trois lumières sur les deux visages et zou. Elle m’attendra jusque là, tranquille ou pas. C’est vrai, on ne sait pas ce que font les oeuvres quand on ne les regarde pas. Se dissipent-elles dans l’air? Disparaissent-elles et se recomposent-elles quand on pose un regard sur elles?

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s