D’octobre

Six dessins peintures sur papier carton.

Je cherche. Après un silence rempli de vide régénérant,  les éléments  peuvent enfin circuler.

C’est un autre début. Comme chaque fois. Comme chaque jour chaque seconde. Un début sans fin, pour l’instant. Chercher me fait du bien. Un bien qui ne s’imagine pas. Je croyais au vide vide. Et dans ce vide j’ai trouvé un écho.

C’est étrange.  Quelle chance. Quelle chance aussi d’avoir eu cette envie enfant, de gribouiller et dessiner. De faire. Ce besoin. Ça fait vivre, en mieux.

50 x65

 

Publicités