Chambre obscure

Plus le temps se défait, plus il me faut du temps justement pour progresser dans mes toiles.

Je me souviens d’une période où j’achevais une peinture en une journée, deux heures. un dessin en un instant. Alors qu’aujourd’hui, je passe un temps infini à regarder, laisser divaguer, superposer, transformer.

Cette peinture est venue comme une photo apparaissant dans le révélateur. Quand les noirs sont montés, j’ai tout stoppé.

fort-reveur-72

 » Fort Rêveur », technique mixte sur toile, 100×80, 2016

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s